huis

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Huis

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du bas latin ūstium, en latin classique ōstium (« ouverture, porte »)[1]. Une porte complète est composée d’un dormant fixe et d’un huis mobile. Le ‹ h › initial, non étymologique, a été ajouté en moyen français par les clercs du Moyen Âge pour éviter la lecture vis, ‹ u › et ‹ v › s’écrivant de la même façon dans la typographique de l’époque → voir huile, huis et huit.
  • (XVe siècle) « Fermez-lui l’huis au visage. » — (Charles d’Orléans, 1394-1465)

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
huis
\ɥi\

huis (h muet)\ɥi\ masculin

  1. (Vieilli) (Littéraire) Porte extérieure d’une maison.
    • Devant l’huis des auberges grises
      Par les villages sans églises.
      — (Guillaume Apollinaire, Les saltimbanques, Alcools, 1913)
    • Il finissait à peine son récit qu’on entendit heurter violemment à l’huis. — (Charles Deulin, Martin et Martine)
    • Henri avait eu l'occasion […] d’observer maints individus comblés de ces dons mystérieux qui liquident toutes les difficultés et sont comme le « Sésame, ouvre-toi » devant les huis les plus récalcitrants. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930)
    • Mon hôtel, en façade sur l'une des principales voies, a vraiment noble allure : des portiers corrects gardent son huis. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • – Le Chevalier noir : « Monsieur Picsou ? Je suis au seuil de votre huis, et sur un tapis fort laid, ma foi ! » — (Keno Don Rosa, « Le retour du chevalier noir » (première parution en français en 2005) dans La Grande épopée de Picsou, volume VII, 2018, page 213)
  2. (Sexualité) Orifice sexuel, vagin.
    • Voici comment elles procèdent : celle qui doit rester en dessous s'étend sur le dos, allonge une jambe et replie l'autre tout en inclinant légèrement son corps sur le côté, offrant ainsi son huis largement ouvert ; l'autre cependant loge en son giron la jambe repliée, pose les lèvres de son huis entre les lèvres qu'on déploie à son intention et se met à en frotter l'huis de sa compagne en un mouvement de haut en bas et de bas en haut qui met en branle tout le corps. — (Les Délices des cœurs, Ahmad al-Tîfâchî, traduction René R. Khawam, Phébus, 1981, p. 260).

Dérivés[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe huir
Indicatif Présent je huis
tu huis
Imparfait
Passé simple je huis
tu huis
Futur simple
Impératif Présent (2e personne du singulier)
huis

huis \ɥi\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe huir.
  2. Deuxième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe huir.

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Afrikaans[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du néerlandais huis.

Nom commun [modifier le wikicode]

huis \Prononciation ?\

  1. Maison.

Prononciation[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

huis \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de uis.

Espéranto[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

huis \huis\

  1. Passé de hui.

Anagrammes[modifier le wikicode]

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du moyen haut-allemand hūs issu du germanique *χūsam de la racine indo-européenne *[s]keu- (« entourer, couvrir »).
→ voir le gotique hūs, l’allemand Haus, l’anglais house, le suédois et le danois hus et le français hutte.

Nom commun [modifier le wikicode]

Nombre Singulier Pluriel
Nom huis huizen
Diminutif huisje huisjes
Het huis van een Japanse rijstboer.

huis \hœʏs\ neutre (pluriel : huizen \ˈhœʏ.zə\)

  1. (Architecture) Maison, logement, habitation.
    • In huis.
      À l’intérieur.
    • (Administration) Te zijnen huize.
      À son domicile.
  2. (Technique) Logement, enveloppe, carter, boîtier, corps, coffret, cage, (Ventilateur) coquille, carcasse.
  3. (Architecture) cage d’escalier

Synonymes[modifier le wikicode]

maison, logement, habitation

Dérivés[modifier le wikicode]

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,5 % des Flamands,
  • 99,0 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]