hypnose

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Hypnose

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1845) Du grec ancien ὕπνος, húpnos (« sommeil ») → voir hypnotique.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
hypnose hypnoses
\ip.nɔz\

hypnose \ip.nɔz\ féminin

  1. (Médecine) Procédure au cours de laquelle un professionnel de la santé ou un chercheur suggère au patient de vivre ou de faire l’expérience de sensations, perceptions, pensées ou comportements modifiés. — (The Executive Committee of the American Psychological Association, 1994).
    • Un homme de 88 ans opéré du cœur sous hypnose à Lille, sans anesthésie "lourde" — (SudOuest.fr, Un homme de 88 ans opéré du cœur sous hypnose à Lille, sans anesthésie "lourde" sur SudOuest.fr. Mis en ligne le 25 septembre 2018)
    • Ce sujet est dans l’hypnose.
    • Tomber dans l’hypnose.
    • Provoquer l’hypnose chez un sujet prédisposé.
    • On pourrait dire que l'hypnose, ou le principe de changement dû à un échange communicationnel, existe depuis autant de temps que les relations humaines. — (Jonathan Bel Legroux, Autohypnose et performance sportive, Editions Amphora, page 30, 2018)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • hypnose sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du grec ancien ὕπνος, húpnos (« sommeil »).

Nom commun [modifier le wikicode]

hypnose \Prononciation ?\

  1. Hypnose.

Dérivés[modifier le wikicode]

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,5 % des Flamands,
  • 98,7 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]