icitte

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’ancien français.

Adverbe [modifier le wikicode]

icitte \i.sit\

  1. (Canada) (Louisiane) (Missouri) (Haïti) (Populaire) Ici.
    • Les blancs français avaient habité par icitte, on voyait encore par-ci par-là les traces de leurs indigoteries. — (Jacques Roumain, Gouverneurs de la rosée, 1944, page 105)
    • Bien-Aimé, kess tu veux ksa m’câlisse? Kessé que chcâlisserais icitte si stait pas pour me saouler la yeule? J’viens icitte pour me saouler la yeule, man. — (Éric McComber, La mort au corps, Triptyque, 2005)
    • Vous êtes pas icitte pour critiquer, vous êtes pas icitte pour dire que vous comprenez pas c’qu’on vous dit, vous êtes pas icitte pour bayer aux corneilles en trouvant toute plate pis toute mauvais, vous êtes icitte pour avoir du fun, pis si vous vous laissez faire, un peu, vous allez en avoir! — (Michel Tremblay, Le cahier rouge, Actes Sud, 2005)
    • Pourquoi la langue « d’icitte » serait-elle davantage nôtre que la langue « d’ici »? — (Denise Bombardier, Le Devoir, 3 avril 2005)
    • Je viens pas d’icitte, mais je viens pas d’ailleurs. — (Cayouche, Pas d’icitte, pas d’ailleurs)
  2. (Canada) Ci.
    • — Pas dans cette saison icitte, monsieur Chapdelaine, sûrement pas dans cette saison icitte. — (Louis Hémon, Maria Chapdelaine, J.-A. LeFebvre, Montréal, 1916)
    • — Est-ce que vous vous figuriez ça comme c’est, demanda encore Samuel Chapdelaine, le pays icitte, la vie ?…
      — Pas tout à fait, répondit le Français à voix basse. Non, pas tout à fait…
      — (Louis Hémon, Maria Chapdelaine, J.-A. LeFebvre, Montréal, 1916)

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Bibliographie[modifier le wikicode]