idolâtrie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Idolatrie

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Par haplologie, du latin idololatria, emprunté au grec ancien → voir idole et latrie.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
idolâtrie idolâtries
\i.dɔ.lɑ.tʁi\

idolâtrie \i.dɔ.lɑ.tʁi\ féminin

  1. (Religion) Adoration des idoles, culte des dieux d’une religion polythéiste ou animiste.
    • Le christianisme est tombé dans l’idolâtrie avec la théorie de la Trinité, l'invocation des saints, la mariolâtrie, et surtout la démonophobie. — (Charles Hacks & ‎Imbert, Le Diable au XIXe siècle, ou les Mystères du Spiritisme, Delhomme et Briguet, 1892, p.216)
  2. (Figuré) Amour excessif pour une personne ou pour une chose.
    • Victor m’aime à l’idolâtrie, et je l’adore, il est si bon ! — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Cette idolâtrie des mots joue un grand rôle dans l'histoire de toutes les idéologies ; la conservation d'un langage marxiste par des gens devenus complètement étrangers à la pensée de Marx, constitue un grand malheur pour le socialisme. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence Chap.I, Lutte de classe et violence, 1908)
    • Son sentimentalisme verbal, son perpétuel attendrissement, son auto-idolâtrie, les exaspèrent. — (Philippe Henriot, Le 6 février, 1934)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]