ier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Ier, -ier, Iér, Ièr, ièr, -ièr, -ier-

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adverbe [modifier le wikicode]

ier \Prononciation ?\

  1. Hier.
    • Com j’ay des ier matin apris — (Roman d’Eneas, ms. 60 français de la BnF, f. 181v., 1er vers de la 3e colonne)

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien occitan[modifier le wikicode]

Adverbe [modifier le wikicode]

ier \Prononciation ?\

  1. Variante de her.

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

Frison[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

ier

  1. Veine.
  2. Épi.

Anagrammes[modifier le wikicode]

Tussentaal[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adverbe [modifier le wikicode]

ier \Prononciation ?\

  1. Ici.

Références[modifier le wikicode]

  • Elien Lefevere, Tussentaal in de Vlaamse media: Een onderzoek naar het taalgebruik van televisiepresentatoren, Université de Gand, 2011, 169 p., p. 71[lire en ligne]