il n’y a pire eau que l’eau qui dort

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

On peut se noyer même dans une eau calme, et cela d’autant plus qu’on ne s’en méfie pas.

Locution-phrase [modifier le wikicode]

il n’y a pire eau que l’eau qui dort

  1. Il faut se méfier des personnes faussement calmes, doucereuses.
    • On lui donnerait le bon dieu sans confession, mais c’est un rapace : il n’y a pire eau que l’eau qui dort !
    • Déjà même on voit percer la défiance qu′inspirait au roi la puissance d′un pareil vassal : « il n′y a pire eau que l′eau qui dort, » répétait quelquefois Louis, justement effrayé de l′ambition contenue de Bourbon et de son air taciturne. — (Aristide Mathieu Guilbert, Histoire des Villes de France, 1845)

Variantes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]