immanent

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin immanens (« résidant dans »), de maneo rester [1] [2] [3]

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin immanent
/i.ma.nɑ̃/
immanents
/i.ma.nɑ̃/
Féminin immanente
/i.ma.nɑ̃t/
immanentes
/i.ma.nɑ̃t/

immanent /i.ma.nɑ̃/

  1. (Philosophie) Qui est contenu dans la nature d'un être.
    • En effet, tous les principes synthétiques de l'entendement sont d'un usage immanent, tandis que la connaissance d'un Être suprême exige, de ces principes, un usage transcendant auquel notre entendement n'est pas du tout préparé. (Kant, Critique de la raison pure, 1787, trad. Tremesaygues, 1905, L'idéal de la raison pure)
    • Nous appellerons immanents les principes dont l'application se tient absolument dans les bornes de l'expérience possible, et transcendants ceux qui sortent de ces limites. (Kant, Critique de la raison pure, 1787, trad. Tremesaygues, 1905, De l'apparence trancendantale)
    • La Révolution est une forme du phénomène immanent qui nous presse de toutes parts et que nous appelons la Nécessité. (Hugo, Quatre−vingt−treize, 1874)
  2. (Théologie) Résidant dans.
    • On doit se rappeler que […] l’islam insiste sur la communauté, non sur l’individu, et que la croyance religieuse est, en même temps, de ce monde et de l’autre ; autrement dit transcendante ou eschatologique et immanente en une seule et même fois. (P.J. Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction de Odette Guitard, 1992, p.52-53)
  3. (Justice) Qualifie un principe de justice contenu dans les choses elles-mêmes et qui se dégage tôt ou tard du cours naturel et du développement normal des conséquences.
    • La justice immanente est rarement imminente. (Pierre Dac, Les Pensées, Éditions Saint-Germain-des Prés, 1972)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Félix Gaffiot, Dictionnaire latin français, Hachette, 1934 (maneo)
  2. Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872-1877 (immanent)
  3. TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé (1971-1994) (immanent)