impénétrable

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : impenetrable

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Du latin impenetrabilis → voir pénétrable.

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
impénétrable impénétrables
\ɛ̃.pe.ne.tʁabl\

impénétrable \ɛ̃.pe.ne.tʁabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui ne peut être pénétré ; au travers duquel on ne peut passer, pénétrer.
  2. (En particulier) (Physique) Qualifie la la propriété qui fait que deux corps ne peuvent jamais occuper ensemble le même espace.
    • Les corps sont impénétrables. La matière est impénétrable.
  3. (Ordinairement) (Figuré) Que l’on ne peut connaître, expliquer.
    • Destins destins impénétrables
      Rois secoués par la folie
      Et ces grelottantes étoiles
      De fausses femmes dans vos lits.
      (Guillaume Apollinaire , La Chanson du Mal-aimé, 1913)
    • Ne serait-il pas plus sage d'admettre une bonne fois pour toutes que certains mystères sont destinés à nous rester impénétrables ? (Antoine Bello, Enquête sur la disparition d'Émilie Brunet, 2010 ; édition Folio, 2012, p. 241)
  4. Qui cache soigneusement ses opinions, ses sentiments, ses desseins, en parlant des personnes.
    • Une lueur de joie passa dans le regard impénétrable du capitaine. (Isabelle Eberhardt, Le Major,1903)
    • S'il a peu d'affinités avec l’impénétrable Robespierre que tous ces jeunes queutards traitent d’eunuque, il est fasciné en revanche par l’éloquence de l’avocat Danton qui n'a pas son pareil pour retourner un auditoire hostile. (Alain Bouzy, La loi de la guillotine: La véritable histoire de la bande d'Orgères, Le Cherche-Midi, 2016, part.4, chap.1)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]