inéquité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1845) Dérivé de équité avec le préfixe in-.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
inéquité inéquités
\i.ne.ki.te\

inéquité \i.ne.ki.te\ féminin

  1. Absence d’équité, caractère de ce qui est inéquitable.
    • Inéquité, s. f. : manque, défaut, absence d’équité ; ce qui n’est pas équité : ce n’est que par l’équité que l’homme acquiert les confiances qui lui sont nécessaires, et l’inéquité lui apporte le mépris et la répulsion des hommes. — (Jean-Baptiste Richard de Radonvilliers, Enrichissement de la langue française, Léautey, 1845, page 324)
    • Le zoologiste officiel veut bien convenir que la queue de la Cigogne est décorée de trente pennes, tandis que celle de l’Aigle et celle du Faucon n’en ont que douze, et que celle du Pivert n’en a que dix ; mais il n’aime pas qu’on le pousse plus loin et qu'on l’interroge sur les causes de cette inéquité de répartition. — (Alphonse Toussenel, Le monde des oiseaux, partie 1, Dentu, 1865, page 268)
    • L’injustice assomme, l’inéquité irrite. — (Charles Dantzig, Il n’y a pas d’Indochine, Les Belles Lettres, 1995)
    • Le procès, qui devait débuter le 23 juin, avait été suspendu, les juges estimant qu’il y avait inéquité de moyens entre la défense et l’accusation. — (AFP, Le premier procès devant la CPI débutera le 26 janvier, 19/11/2008)

Antonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]