incessamment

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Date à préciser) Dérivé de incessant, par son féminin incessante, avec le suffixe -ment.

Adverbe[modifier | modifier le wikicode]

Invariable
incessamment
\ɛ̃.se.sa.mɑ̃\

incessamment \ɛ̃.se.sa.mɑ̃\ invariable

  1. (Vieilli) Sans cesse, continuellement.
    • Il me semble surtout incessamment le voir Déposer en nos mains son absolu pouvoir. (Pierre Corneille, Cinna, III, 2)
    • Il faut incessamment que ta langue s’égaye. (Hauteroche, le Deuil, scène 4)
    • Il semble que le ciel sur tous tant que nous sommes Soit obligé d’avoir incessamment les yeux. (Jean de la Fontaine, Fabl. VIII, 5)
    • Mon nom qu’incessamment toute la terre adore. (Molière, Amphitryon III, scène dernière)
    • On me mande qu’il est incessamment avec la duchesse de V […] (Marquise de Sévigné, 7 juillet 1680)
    • Cette langueur ennemie qui lui ôtait incessamment quelque partie d’elle-même, et qui lui portait tous les jours quelque trait mortel dans le sein. (Esprit Fléchier, Mme de Mont.)
    • La vieillesse chagrine incessamment amasse. (Nicolas Boileau, Art poétique, III, 385)
    • Désabusé des choses d’ici-bas par un spectacle qui lui en met sous les yeux le néant, et qui lui annonce incessamment la même destinée. (Jean-Baptiste Massillon, Carême, Mort.)
    • […] le voyageur aperçoit devant lui […] une chaîne de rochers qui, par une fantaisie de la nature, paraît avoir été posée pour encaisser le fleuve dont les flots minent incessamment la pierre […] (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Des détonations retentissaient incessamment, comparables aux décharges continues d’une formidable artillerie. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • […] il n’est de bruit qu’un ver qui taraude incessamment les boiseries et dans le plafond, la course d’un rongeur. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. Sans retard, au plus tôt.
    • On me mande toutes les prospérités de Bouchain et que le roi revient incessamment. (Marquise de Sévigné, 277)
    • Le roi m’ordonna l’après-dînée de vous renvoyer incessamment, d’abord que vous seriez arrivé ; vous voilà, retournez-vous-en. (Antoine Hamilton, Gramm. 11)
    • Incessamment j’en dirai ma pensée. (Denis Diderot, Claude et Nér. I, 35)
Note[modifier | modifier le wikicode]
L’Académie remarque que dans le sens (2), il ne s’emploie que par rapport au temps futur.
    • Mais dans l’exemple suivant incessamment est construit avec un verbe au passé, et on ne voit pas ce qui empêcherait de s’en servir de la sorte : En arrivant à Lisbonne, il [le roi de Portugal] avait nommé aussitôt pour toutes les places frontières des gouverneurs, gens fidèles et pleins de valeur et d’expérience, qui partirent incessamment […] (Abbé René Aubert de Vertot, Histoire des révolutions de Portugal, Didot, Paris, 1816 (1711))

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

continuellement
bientôt, dans peu de temps

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]