incidenter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De incident.

Verbe [modifier le wikicode]

incidenter \ɛ̃.si.dɑ̃.te\ intransitif ou transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire naître, élever un incident, des incidents dans le cours d'un procès.
    • On incidentait sur la manière de nous juger. [Retz, III, 49]
  2. Chicaner, faire des objections peu importantes, élever de mauvaises difficultés.
    • Il faut considérer comme le ministre incidente sur chaque parole des promesses de Jésus-Christ. [Bossuet, 2e instr. pastor. sur les promesses de J. C. 4]
    • Deviez-vous incidenter sur des choses si communes ? [Voltaire, Quelq. niais. 21]
    • Comme ils reçoivent l'eucharistie à genoux, rien ne les empêche d'y reconnaître, ni d'y adorer Jésus-Christ présent dans le même esprit que nous faisons ; après cela, nous incidenter sur la transsubstantiation est une chicane peu digne d'eux. [Bossuet, Histoire des variations des Églises protestantes]
  3. Interrompre, marquer par un incident.
    • Une de nos dernières audiences correctionnelles a été incidentée par une affaire aussi grave que douloureuse. [Gazette des tribunaux]
  4. Provoquer des incidents.
    • Cela nous donnait souvent l’imprévu de nuits passées en plein champ, ou sous le toit ouvert d’une grange ; mais ce qui achevait d’incidenter notre excursion, c’est que ni l’un ni l’autre nous ne savions un mot d’allemand. — (Alphonse Daudet, L’empereur aveugle, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 235.)

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]