incomestible

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Dérivé de comestible, avec le préfixe in-.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
incomestible incomestibles
\ɛ̃.kɔ.mɛs.tibl\

incomestible \ɛ̃.kɔ.mɛs.tibl\ masculin et féminin identiques

  1. (Néologisme) Qui n’est pas comestible, immangeable.
    • Les fragments [d'os de brebis foudroyées] s’en sont répandus dans la chair de manière à la rendre incomestible. — (Journal officiel 30 sept. 1875, page 8427, 2e colonne)
    • Je revoyais Albertine s’asseyant à son pianola, rose sous ses cheveux noirs ; je sentais, sur mes lèvres qu’elle essayait d’écarter, sa langue, sa langue maternelle, incomestible, nourricière et sainte dont la flamme et la rosée secrètes faisaient que, même quand Albertine la faisait seulement glisser à la surface de mon cou, de mon ventre, ces caresses superficielles mais en quelque sorte faites par l’intérieur de sa chair, extériorisé comme une étoffe qui montrerait sa doublure, prenaient, même dans les attouchements les plus externes, comme la mystérieuse douceur d’une pénétration. — (Marcel Proust, Albertine disparue, Gallimard, 1927)
  2. (Soutenu)(Sens figuré) Insupportable, indigeste ou de mauvaise qualité.
    • Ce magnifique travail était un incomestible dithyrambe de douze ou quatorze cents lignes dont quelques rognures à peine s’utilisèrent dans le second chapitre du Brelan d’Excommuniés, publié dix ans plus tard, quand j’étais devenu un Écrivain, pour la honte de ma patrie. — (Léon Bloy, Ici on assassine les Grands Hommes, Mercure de France, Paris, 1895, page 30 (note de bas de page) → lire en ligne)
    • Son époux, Urie, avait le grade de colonel ou quelque chose d'analogue (car la Bible ne précise pas) dans les armées de David, et pendant que sa femme le trompait royalement, ce qui est ou jamais le cas de le dire, ce brave homme se trouvait au front, devant Rabba, en train de combattre les Ammonites, qui étaient une variété de Philistins particulièrement dangereuse et incomestible. — (Georges-Armand Masson, Le Roi David, La Vie parisienne, 14 août 1926 → lire en ligne)
    • Seulement, le développement comique, vous l'attendez en vain. Il ne vient pas. Ce qui vient, c'est un ramassis de vieilles scènes complètement éculées et de guimauve amoureuse incomestible, le tout entremêlé de pataquès ridicules. — (Camille Dreyfus, Une fois dans la vie, Cyrano : satirique hebdomadaire, 23 mars 1934 → lire en ligne)
    • Le bar s’était rempli d’Américains aux travellers-chèques entre les dents, de diaconesses intercontinentales aux voiles gonflées par les alizés, délurées comme des hôtesses de l’air, d’un cinéaste congolais qui les mangeait des yeux, d’un Polonais triste et incomestible. — (Antoine Blondin, Monsieur Jadis ou l'École du soir, 1970, réédition Folio, 1972, page 71)
    • De donner les contours flatteurs d'une légende, voire d'une conclusion, au hasard incomestible d'une rupture d'essieu (ou d'un pneu crevé) qui, indifférent à ses préférences comme à ses projets, détruit un homme dans la force de l'âge et mutile une œuvre qui, justement, prenait enfin son envol […] — (Raphaël Enthoven, préface aux Œuvres d’Albert Camus, collection Quarto, Gallimard, 2013, page 10)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]