inespérable

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De espérable avec le préfixe in-.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
inespérable inespérables
\in.ɛs.pe.ʁabl\

inespérable \in.ɛs.pe.ʁabl\ masculin et féminin identiques

  1. (Rare) Que l'on ne peut pas espérer.
    • Faut-il — vraiment — qu'une société catholique soit agonisante, perdue sans ressources, enterrable à courte échéance, pour qu'il ne se soit pas levé au milieu d'elle un seul être généreux et intelligent, qui prît sur lui d'annoncer à l'idiote cohue l'aubaine infinie de cet inespérable renfort ! — (Léon Bloy, Un brelan d'Excommuniés, 1889)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
inespérable inespérables
\in.ɛs.pe.ʁabl\

inespérable \in.ɛs.pe.ʁabl\ masculin — Il est surtout au singulier.

  1. (Rare) Ce que l'on ne peut pas, ou qu'on ne peut plus, espérer.
    • Ainsi, la conscience qui est « âtre de connaissance », doit alimenter sa foi au cœur de l'espérance, qui ne trouve son sens qu'au sein de l’inespérable, qui ne se trouvera pas dans le "quelque chose" puisque l’inespérable est inexplorable (…) et sans voie d'accès. — (Cécile Albert, Éducation de la personne et pédagogies innovantes, page 29, L'Harmattan, 2005)
    • Au dernier moment cependant un coup de chance inespérable aurait permis à l'Empire de se tirer d'affaire honorablement et pacifiquement. — (A l'échelle Humaine, Léon Blum, NRF Gallimard, page 33 édition 1945)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]