infidèle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin infidelis.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
infidèle infidèles
\ɛ̃.fi.dɛl\

infidèle \ɛ̃.fi.dɛl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui ne remplit pas ses engagements, ses devoirs, ses promesses.
    • Être infidèle à son ami. - Messager, dépositaire infidèle.
  2. (En particulier) Qui rompt la fidélité conjugale.
    • Un mari, une femme infidèle.
    • Et quand ils ont bien bu
      Se plantent le nez au ciel
      Se mouchent dans les étoiles
      Et ils pissent comme je pleure
      Sur les femmes infidèles
      Dans le port d’Amsterdam
      Dans le port d’Amsterdam.
      — (chanson Amsterdam, Jacques Brel, album Olympia 1964, 1964)
  3. Qui manque à la vérité, qui est imprécis, inexact.
    • Mémoire infidèle.
    • Narrateur, traducteur, interprète infidèle.
    • Rapport infidèle.
    • Copiste infidèle.
    • Cette traduction est infidèle.
  4. (Religion) Qui n’a pas la vraie foi.
    • Les nations, les peuples infidèles.
    • Une race infidèle.

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
infidèle infidèles
\ɛ̃.fi.dɛl\

infidèle \ɛ̃.fi.dɛl\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) Celui, celle qui ne partage pas la même foi.
    • Béhidjé-hanum ne m’est connue que par ouï-dire : les infidèles ne sont point admis dans sa demeure. — (Pierre Loti, Aziyadé, 1879)
    • Les habitants protestèrent contre leur venue, prétendant qu’il n’était pas décent que des infidèles assistassent à une solennité présidée par des prêtres chrétiens. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Nous n’avons aucune preuve scientifique qu’Eve ait été tentée par le Serpent, que les âmes des infidèles brûlent en enfer après la mort ou qu’il déplaise au Créateur qu’un brahmane épouse une intouchable: des millénaires durant, des milliards de gens ont pourtant cru à ces histoires. — (Yuval Noah Harari, 21 leçons pour le XXIe siècle, traduit de l’anglais par Pierre-Emmanuel Dauzat, Albin Michel, 2018)
  2. (En particulier) (Histoire) Musulman, notamment durant les croisades.
    • Lui aussi avait été combattre les infidèles, mais en Terre Sainte. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Albert de Varangéville prit part aux croisades ; après avoir guerroyé longtemps contre les infidèles, il désira revoir son pays de Lorraine. — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1923)
    • La Seigneurie d’Orsenna vit comme à l’ombre d’une gloire que lui ont acquise aux siècles passés le succès de ses armes contre les Infidèles et les bénéfices fabuleux de son commerce avec l’Orient. — (Julien Gracq, Le Rivage des Syrtes, José Corti, 1951)
    • Le fait est que, bon an, mal an, Garrote avait eu le temps de parcourir sur les galères du roi la côte de Barbarie et les îles d’Orient, dévastant les terres des infidèles, pillant leurs caramousals et leurs navires de guerre. — (Arturo Pérez-Reverte, Les Aventures du Capitaine Alatriste, volume 3 : Le Soleil de Breda, Seuil, 2013, chapitre 7)
  3. Époux ou épouse qui ne respecte pas la fidélité conjugale.
    • Un infidèle, une infidèle.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]