infiniment

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de infini, par son féminin infinie, avec le suffixe -ment.

Adverbe [modifier le wikicode]

infiniment \ɛ̃.fi.ni.mɑ̃\

  1. D’une manière infinie.
    • L’espace, le temps étendu infiniment.
    • Étant infiniment puissant, comme il est infiniment bon, il [Dieu] veut tout le bien qu’il peut faire, et il fait tout le bien qu’il veut. — (Esprit Fléchier, Lamoignon.)
    • Cette idée [de Leibnitz, qu’il n'y a pas deux objets absolument semblables dans la nature] est grande ; il paraît qu’il n'y a qu’un être tout-puissant qui ait pu faire des choses infinies infiniment différentes. — (Voltaire, Phil. Newt. Expos. des Instit. phys.)
    • Notre globe est infiniment moins qu’un grain de sable en comparaison de ces millions de milliards d’univers devant lesquels nous disparaissons. — (Voltaire, Dial. 15.)
  2. Extrêmement ; beaucoup.
    • Quand je ne considérerais point mes intérêts, je ne me pourrais empêcher de regretter infiniment une personne de qui vous étiez infiniment aimée. — (Vincent Voiture, Lett. 71.)
    • Ce serait le reconnaître [le pape] pour infaillible, blesser infiniment nos libertés, ruiner les appels au concile général. — (Blaise Pascal, Provençal XIX.)
    • Nous suivons toujours la route qui nous avait menés à Sokhrat Ed-Djeja, il y a près d'un mois. Mais la campagne, verte et fleurie, est infiniment plus jolie qu’alors. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 120)
    • Autour de lui la forêt frouait infiniment, à croire qu'un vol immense de ramier très bas, occupait tout le ciel. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  3. (Avec de) Extrêmement beaucoup de.
    • M. Aurélien Scholl ne me croira pas, mais M. de B… avait lu Schopenhauer, il le goûtait beaucoup, et, détail inexplicable, il avait infiniment d’esprit avec infiniment de bonté. — (Octave Mirbeau, Quelques opinions d’un Allemand, dans Les Écrivains, 1889)

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

  • infiniment grand
  • infiniment petit(Mathématique) quantité infiniment petite, celle qui est conçue comme moindre qu’aucune quantité assignable.
    • Le calcul des infiniment petits, le calcul différentiel.
    • Figuré et par moquerie.
      Les infiniment petits, les humains.
      Le Sirien [l’habitant de Sirius] reprit les petites mites [les hommes] ; il leur parla encore avec beaucoup de bonté, quoiqu’il fût un peu fâché dans le fond du cœur de voir que les infiniment petits eussent un orgueil presque infiniment grand. — (Voltaire, Micromégas, 7)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]