inflexion

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin inflexio ; voir infléchir.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
inflexion inflexions
\ɛ̃.flɛk.sjɔ̃\

inflexion \ɛ̃.flɛk.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de fléchir, de plier, de courber.
    • Le président répète que la démocratie américaine se trouve à un «point d’inflexion», et assure que lui, Joe Biden, peut la sauver. — (AFP, Un an après l’assaut du Capitole, Biden et Trump s’affrontent à distance, Le Journal de Québec, 4 janvier 2022)
    • Inflexion du corps, de corps.
    • Saluer en faisant une légère inflexion de corps.
  2. Changement léger de direction. Infléchir une orientation définie, c'est modifier sa tendance.
    • Il ne s'agit pas d'une rupture profonde mais plutôt d'une inflexion.
  3. (Mathématiques) un point d’inflexion est un changement de la concavité sur la courbe d'une fonction continue.
  4. Il se dit, en termes d’optique, de l’espèce particulière de déviation que les rayons lumineux subissent lorsqu’ils passent dans les confins de deux milieux dont le pouvoir réfringent est différent.
    • Le point d’inflexion.
  5. Il se dit aussi des changements de ton, d’accent dans la voix, soit en chantant, soit en parlant.
    • Ce chanteur, cet acteur a des inflexions de voix agréables.
    • Les inflexions justes font une bonne déclamation. Il se dit quelquefois de la disposition, de la facilité qu’on a à faire ces changements et à passer d’un ton à un autre.
    • Cet orateur n’a point d’inflexion de voix.
    • Un homme qui n’a point d’inflexion dans la voix ne saurait bien chanter.
    • Ce récit a été fait avec une parfaite justesse d’inflexions. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, chapitre XXII, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • La voix des femmes qui sont belles ou le furent, qui plaisent ou qui plurent, peut seule avoir cette abondance d’inflexions heureuses et le son argentin qui est un rire encore. — (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; réédition Le Livre de Poche, 1967, page 44)
    • Il y avait dans cette joie tant de santé, d’innocence et d’entier oubli de soi que le visage de Toursène, mal habitué à sourire, eut une inflexion de gaieté. — (Joseph Kessel, Les Cavaliers, Gallimard, 1967)
  6. (Grammaire) (Vieilli) Flexion.
    • Les diverses inflexions qu’un mot peut recevoir.
  7. (Linguistique) Mutation vocalique, comme dans die Häuser contre das Haus en allemand.

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]