infusible

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de fusible avec le préfixe in-.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
infusible infusibles
\ɛ̃.fy.zibl\

infusible \ɛ̃.fy.zibl\ masculin et féminin identiques

  1. Qu’on ne peut fondre ; qui n’est pas susceptible de fusion.
    • L'amiante est incombustible et infusible; ce qui fait qu'on en fait des étoffes permettant d'être utilisées contre le feu, […]. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • La porcelaine, cette matière céramique la plus parfaite, résulte de la liaison à une température très élevée, de l’infusible kaolin et du fusible feldspath, en une masse homogène. — (Le Siècle du rococo: art et civilisation du XVIIIème siècle, Residenzmuseum München, H. Rinn, 1858, p.223)

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
infusible infusibles
\ɛ̃.fy.zibl\

infusible \ɛ̃.fy.zibl\ masculin

  1. (Industrie) Partie qui ne fond pas dans une masse de matière.
    • La proportion nécessaire pour empêcher le gonflement dépend de la nature de la houille, du degré de finesse du poussier, du degré de finesse de l’infusible, de la densité apparente du mélange et de la loi de chauffage. — (La Vie technique et industrielle, 1926, vol.8, p.237)
    • Souvent non dissous lors de la fusion des matières premières, les infusibles se désintègrent sous les températures élevées des fours et génèrent des micro-inclusions préjudiciables. — (Le verre dans les déchets d'emballages ménagers, Cercle National du Recyclage, juillet 1898, p.8)


Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]