ingénu

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : ingenu

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin ingenuus (« né libre (de parents libres) », « de bonne famille », mais aussi « inné » ).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin ingénu
\ɛ̃.ʒe.ny\

ingénus
\ɛ̃.ʒe.ny\
Féminin ingénue
\ɛ̃.ʒe.ny\
ingénues
\ɛ̃.ʒe.ny\

ingénu masculin

  1. Qui a de la simplicité et presque de la naïveté dans la franchise.
    • Un homme ingénu.
    • Un esprit ingénu.
    • Cette jeune personne est très ingénue.
    • Il a l’air ingénu, fort ingénu.
    • Elle a dit cela d’une manière tout à fait ingénue.
    • Déclaration, réponse ingénue.
    • Il fit un aveu ingénu.

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin ingénu
\ɛ̃.ʒe.ny\

ingénus
\ɛ̃.ʒe.ny\
Féminin ingénue
\ɛ̃.ʒe.ny\
ingénues
\ɛ̃.ʒe.ny\
Ingénue, peinte par Auguste Renoir, vers 1876

ingénu masculin

  1. Hommelibre, dans le droit romain, qui n’a jamais été dans une légitime servitude. Ce mot s’emploie par opposition à Affranchi, comme le mot Libre par opposition à Esclave.
  2. Personne simple et presque naïve dans la franchise.
    • Cette fausse ingénue qui n'a rien d'une nunuche, se trémousse dans une nuisette à écourter les études d'un séminariste. — (Henri Grimm, Une pile qui tombe pile-poil, Atramenta, 2016, page 22)
  3. (Théâtre) Rôles de jeunes filles naïves.
    • Avec ça, je m'exhibe dans les boîtes de nuit et les grands restaurants la plus superbe poule qui se puisse rêver, ma dactylo, Suzanne, une enfant de dix-huit ans, fraîche, brune, émoustillante en diable, avec des yeux spirituels, dans une frimousse d’ingénue. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 180)

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]