inhabitation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Composé de *inhabiter, inhabité et -ation.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
inhabitation inhabitations
\Prononciation ?\

inhabitation \Prononciation ?\ féminin

  1. Fait de ne pas habiter un endroit.
    • Les maisons se dégradent par l'inhabitation.
  2. (Religion) Fait pour Dieu de demeurer en l'homme et pour l'homme de demeurer en Dieu.
    • Comme toutes les idées ou les images que nous employons pour tenter de dire notre relation à Dieu, celle de la présence de Dieu dans l'âme est vraie, mais elle ne dit pas tout du mystère. En particulier, il faudrait pouvoir dire que le fait de « demeurer dans » — ce que la théologie appelle l'inhabitation — est réciproque entre Dieu et l'homme. Dieu demeure en l'homme, mais l'homme est appelé à demeurer en Dieu. — (Jean-Marie Gueullette, Petit traité de prière silencieuse, Albin Michel, 2011)

Antonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

→ voir in- et habiter

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]