injection

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin injectio (« Action de jeter sur »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
injection injections
\ɛ̃.ʒɛk.sjɔ̃\

injection \ɛ̃.ʒɛk.sjɔ̃\ féminin

  1. (Médecine) Action par laquelle on injecte un liquide dans le corps ou dans une plaie.
    • Quelques observations d’empoisonnement à la suite d’injections vaginales avec de l’eau de Goulard, de l'usage de collyres à base de plomb, montrent que l'absorption se fait par les diverses muqueuses. — (Charles-Albert Vibert, Précis de toxicologie clinique et médico-légale, Paris, Baillière, 1907, p.257)
    • Comme tout le monde, M. Neisser a fait des injections diagnostiques de tuberculine et comme tout le monde il a constaté que parmi ceux qui réagissaient positivement, bon nombre ne se tuberculosaient pas plus tard. — (La Presse médicale, Masson et Cie, 1906, vol.14, p.101)
  2. (Par métonymie) Liquide que l’on injecte.
    • L’injection prescrite était de deux centimètres cubes.
    • L’injection est contenue dans une ampoule stérilisée.
  3. (Anatomie) Action d’injecter divers produit dans un cadavre dans un but de conservation ou de préparation à une dissection.
    • Embaumement par injection.
    • Injection de formol, de suif, de cire, de térébenthine.
  4. (Par analogie) Action d’injecter une matière étrangère dans un environnement.
    • La chloropicrine (trichloronitrométhane, D = 5,2) est un gaz très pénétrant que l'on utilise en injection dans le sol à raison de 400 à 600 litres de liquide à bas point d’ébullition par hectare. — (Charles-Marie Messiaen, Dominique Blancard, Francis Rouxel & Robert Lafon, Les Maladies des plantes maraîchères, INRA, 1991, p.96)
    • L’injection d’air ou d’eau permet de faire jaillir le pétrole.
    • En plasturgie : moulage par injection de plastique.
  5. (Mécanique) Dispositif d’alimentation d’un moteur à explosion, permettant d'acheminer le mélange air-essence dans la chambre de combustion.
    • Ce qui signifie que la structure retenue pour contrôler le moteur réalise également les fonctions autrefois assurées par le carburateur, l’injection électronique analogique ou l’allumeur électromécanique. — (Henri Mazet, Moteur à allumage commandé : Composants et stratégie de contrôle, Techniques de l'Ingénieur, fiche BM 2 970, s.d., p.2)
  6. (Mathématiques) Application d'un ensemble sur un autre qui s'applique au plus une fois sur chaque élément du deuxième ensemble.
  7. (Programmation informatique) Envoi d’information (requête, code, courant, tension) à une unité de traitement pour extraire une information.
    • L’injection de commandes SQL consiste en l’envoi de paramètres servant à la construction de requêtes vers les bases de données. — (Didier Godart, Sécurité informatique: risques, stratégies et solutions, Éditeur Edipro, 2002).
    • Injection d’un signal vidéo.

Apparentés étymologiques[modifier]

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus injection figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : automobile.

Traductions[modifier]

Paronymes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin injectio.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
injection
\ɪn.ˈdʒɛk.ʃən\
injections
\ɪn.ˈdʒɛk.ʃənz\

injection

  1. Injection.
  2. (Médecine) Injection.
  3. (Mathématiques) Injection.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • en sur Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg
  • en sur Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg