insinuer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin insinuare.

Verbe [modifier]

insinuer \ɛ̃.si.nɥe\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Introduire doucement et adroitement quelque chose.
    • Insinuer une sonde, une mèche dans une plaie.
    • L’eau s’était insinuée dans les pores du bois, par les fentes.
    • L’espoir s’insinuait peu à peu dans mon âme.
    • Une éloquence pleine d’onction qui s’insinue dans les cœurs.
  2. (Figuré) Faire entendre adroitement, faire entrer dans l’esprit.

s’insinuer transitif

  1. Se faire admettre quelque part, s’y introduire avec adresse, en parlant des personnes.
    • S’insinuer dans une société. — Il est adroit, il s’insinue partout.
    • (Figuré)Bon vin, bons mots, gaillardes chansonnettes;
      Sont aiguillons aux amoureux désirs,
      En toute porte entr’ouverte aux plaisirs
      L'adroit Amour aisément s'insinue.
      (Jean de la Fontaine, Le Sassenage -1691- Conte, dans Contes et nouvelles en vers, V.3, 1762, p.185)
    • Les propos du gros garçon se mirent à charlestonner dans son cerveau où la lucidité s'insinuait souverainement. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, p. 144)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]