insinuer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin insinuare.

Verbe [modifier le wikicode]

insinuer \ɛ̃.si.nɥe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Droit) (Désuet) Sous l’Ancien Régime, consigner une donation ou un autre acte privé dans un registre public, pour l’authentifier.
    • Le décret du 24 germinal an III vint régler la situation des donataires qui n’avaient pas encore fait insinuer à partir du 1er avril 1793. — (Etienne-Ferdinand Larnaude, Étude sur la publicité des donations en droit romain et en droit français, A. Derenne, Paris, 1876, page 141)
  2. Introduire doucement et adroitement quelque chose.
    • Lorsque je fis fonctionner de nouveau mon cerveau, elle s'était glissée tout contre moi, insinuant une de ses jambes sous les miennes, et je n'eus qu'un léger mouvement sur le flanc à faire pour m'abîmer à la fournaise délicieusement étroite de son intimité. — (Sylvio Sereno, Latitude 9°-S, Éditions du Faucon Noir, 1956, page 41)
    • D’une minutieuse circonspection de mère qui, pour le baiser sans le désendormir, écarte du nouveau-né les dentelles d’un berceau, il avait, çà et là, chassé du souffle, la fumée du fourneau, et, maintenant, si adroit, d’une main à la fois légère et sûre, dans le trou du tuyau, il insinuait l’aiguille chauffée à blanc, vers l’œil. — (Catulle Mendès, Luscignole, 1892, page 104)
    • Une éloquence pleine d’onction qui s’insinue dans les cœurs.
  3. (Figuré) Faire entendre adroitement, faire entrer dans l’esprit.
    • — Il fait soif, que j’ai insinué.
      Une minute après, trois nouvelles fines à l’eau étaient sur la table.
      — (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors, chapitre XI, Série noire, Gallimard, 1956, page 99)
    • Insinuer de bons sentiments dans le cœur d’un enfant. — Insinuer une doctrine.

s’insinuer transitif

  1. Se faire admettre quelque part, s’y introduire avec adresse, en parlant des personnes.
    • (Figuré)Bon vin, bons mots, gaillardes chansonnettes;
      Sont aiguillons aux amoureux désirs,
      En toute porte entr’ouverte aux plaisirs
      L'adroit Amour aisément s'insinue.
      — (Jean de la Fontaine, Le Sassenage -1691- Conte, dans Contes et nouvelles en vers, V.3, 1762, page 185)
    • Les propos du gros garçon se mirent à charlestonner dans son cerveau où la lucidité s'insinuait souverainement. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 144)
    • Rien dans ses agissements, ses relations, n’était douteux. Plusieurs heures durant, vingt limiers du Bureau Central avaient travaillé d’arrache-pied sur cette matière, cherchant la faille par où pourrait s’insinuer le soupçon. Pour aboutir à délivrer vingt certificats de bonne vie et mœurs… — (Léo Malet, Johnny Metal et le dé de jade, Paris : G. Ventillard, 1947 & Paris : Fleuve Noir, 1984, chapitre 17)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]