insulter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(xive siècle) Du latin insultare (« sauter sur, attaquer, insulter »).

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

insulter transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Outrager de fait ou de parole, avec dessein prémédité d’offenser.
    • Il est allé l’insulter jusque chez lui.
    • Être insulté publiquement.
    • Insulter une femme par des propositions offensantes.

insulter intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Manquer à ce que l’on doit aux personnes ou aux choses.
    • Elle se faisait coupable à plaisir, pour insulter au monde et pour se consoler de ne pas avoir eu avec celui qu’elle pleurait cette communication parfaite. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, 1832)
    • Leur faste insulte à la détresse publique.
    • Leur allégresse insulte à ma douleur.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

→ voir insult et -er.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

insulter

  1. Insulteur.