intermittent

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin intermittens (« interrompant »).

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin intermittent
\ɛ̃.tɛʁ.mi.tɑ̃\
intermittents
\ɛ̃.tɛʁ.mi.tɑ̃\
Féminin intermittente
\ɛ̃.tɛʁ.mi.tɑ̃t\
intermittentes
\ɛ̃.tɛʁ.mi.tɑ̃t\

intermittent \ɛ̃.tɛʁ.mi.tɑ̃\

  1. (Didactique) Qui est discontinu et reprend par intervalles.
    • Ce n’est point un ami, et je le regrette. C’est seulement une de ces relations intermittentes et lointaines comme chacun de nous en possède beaucoup à Paris. (Octave Mirbeau, L’assassin de la rue Montaigne )
    • La cuisson peut être intermittente ou continue : dans le premier cas on défourne la chaux produite après chaque opération ; dans le second on continue indéfiniment la calcination en retirant la chaux à mesure qu'elle est cuite. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.42)
    • La friction du vent sous l’enveloppe produisait une série intermittente de rides et de petits claquements. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 231 de l’éd. de 1921)
    • Mme C…, demeurant à Einville (M.-et-M.). Depuis treize ans, douleurs rhumatismales intermittentes au genou droit. (Émile Coué, La Maîtrise de Soi-même par l'autosuggestion consciente, 1922, éd. 1935, p.45)
    1. Qualifie une source qui coule de temps en temps.
      • On croyait que la nature l'observait [le sabbat]; toutes les sources intermittentes passaient pour « sabbatiques ». (Ernest Renan, La Vie de Jésus, 1863)
    2. (Médecine) Qualifie un pouls dont les battements cessent par des intervalles inégaux.
      • En touchant son pouls, on le trouve convulsif et intermittent. (Geoffroy, Méd. prat., 1800)
    3. (Médecine) Qualifie une fièvre qui cesse et qui reprend à des intervalles réglés.
      • Geneviève avait pris une espèce de fièvre intermittente qui tantôt l'exaltait, tantôt chassait ses forces. (Henri Bosco, Le Mas Théotime, 1945)
    4. (Médecine) Qualifie l'ordre suivant lequel les symptômes d’une maladie se montrent et disparaissent alternativement.
      • Folie intermittente. — Colères intermittentes.

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
intermittent intermittents
\ɛ̃.tɛʁ.mi.tɑ̃\

intermittent \ɛ̃.tɛʁ.mi.tɑ̃\ masculin

  1. Personne qui ne travaille pas de façon continue.
    • En général, un intermittent de la recherche est aussi un intermittent du consulting et du journalisme, parfois du spectacle, et de pas mal d'autres métiers caractéristiques du tiers secteur ou de l'économie de la connaissance. (Pascal Nicolas-Le Strat, L’expérience de l'intermittence, 2005)
  2. (En particulier) Artiste qui travaille de façon discontinue.
    • Le régime des intermittents grève les comptes de l’Unedic. (Le Figaro, janvier 2011)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin intermittens.

Adjectif[modifier]

intermittent \Prononciation ?\

  1. Intermittent.

Prononciation[modifier]