investissement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot dérivé de investir avec le suffixe -ment.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
investissement investissements
\ɛ̃.vɛs.tis.mɑ̃\

investissement \ɛ̃.vɛs.tis.mɑ̃\ masculin

  1. Action d’investir une place, une ville, etc.
    • « Le premier jour de l’investissement, je montai chez eux — je me souviens — très ému, avec cette angoisse au cœur que nous donnaient à tous les portes de Paris fermées, la bataille sous les murs, nos banlieues devenues frontières. — (Alphonse Daudet, Le siège de Berlin, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 42.)
    • Le 19, l'investissement de la capitale était complet, et le siège commençait. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • L’investissement de la place a été fait promptement.
  2. (Économie) (Finance) Placement de capitaux dans une activité économique.
    • Le double objectif de la tontine est de permettre au membre de libérer sa cotisation (comme s'il faisait une épargne) et de pouvoir bénéficier d'une importante somme en vue de réaliser un investissement ou une dépense. — (Célestin Murengezi, Impacts du crédit dans la promotion des PME, p.61, 2008)
    • Une commission d’enquête du Sénat américain a déjà montré que le prix du Sovaldi avait été fixé par le laboratoire Gilead, non pas en fonction de son coût d’investissement, mais après une fine étude de marketing. — (I.B., Des profits vitaux, Le Canard enchaîné, 13 septembre 2017)
    • Il s’ensuit au début des années 1990 une poussée de japonophobie aux États-Unis, puis l'abandon par Bill Clinton en 1993 de la S.I.I.. En synchronie, le Japon réduit ses investissements directs et diminue ses prêts à court terme […]. — (Jacques Népote & Marie-Sybille de Vienne, Japon: une stratégie pour le XXIème siècle, CHEAM, 1999, p. 103)
  3. Fait de s'investir personnellement dans une activité, un projet.
    • « Tout s’est déroulé dans un excellent climat, les enfants faisant preuve d’un grand investissement dans le calme et la sérénité » , constatait Patrick Jorge, le mentor de l’événement, jamais bien loin de la caméra. — (Vittel : les écoliers font leur cinéma avec des professionnels du son et de l’image, Vosges Matin, 30 mai 2016)
    • Pour tout interne, l’internat est donc une période d’investissement professionnel particulier [...]. Puisque le milieu professionnel valorise l’investissement sans concession et la résistance physique (Cassell, 1986), [les femmes internes] vont orienter leur comportement et leur discours d’après ces valeurs, relever le « défi » et « prouver » qu’elles peuvent en faire autant, voire plus, que leurs co-internes masculins. — (Emmanuelle Zolesio, De la nécessité pour les femmes chirurgiens de « faire leurs preuves » - Surinvestissement professionnel et grossesse, Questions vives, vol. 8 n° 15, 2011)
    • En l'honneur de son investissement pour la féminisation du langage, ce fut d'ailleurs un femmage et non un hommage qui lui fut rendu sur ce même site. — (Lou Robiche, Pratiques sociolinguistiques francophones de féminisation et de dégenrement, Éditions L'Harmattan, 2018, p. 18)

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]


Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]