iroquoien

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Iroquoien

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De iroquois avec le suffixe -ien.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin iroquoien
\i.ʁɔ.kwa.jɛ̃\
iroquoiens
\i.ʁɔ.kwa.jɛ̃\
Féminin iroquoienne
\i.ʁɔ.kwa.jɛn\
iroquoiennes
\i.ʁɔ.kwa.jɛn\

iroquoien \i.ʁɔ.kwa.jɛ̃\

  1. Relatif aux Iroquois.
    • En effet, un grand nombre de sites iroquoiens et algonquiens de la période préhistorique tardive et des débuts de la période historique ont été exhumés et leurs collections cataloguées au cours du siècle qui vient de s’écouler. — (Laurier Turgeon, « Les ceintures de wampum en Amérique », Communications, numéro 77, 2005, page 19)
    • On peut situer la population iroquoienne entre le cap Tourmente et le lac Saint-François entre 3 500 et 5 000 individus. — (John A. Dickinson et Jane Grabowski, «  Les populations amérindiennes de la vallée laurentienne, 1608-1765 », Annales de démographie historique, 1993, page 52)
  2. Relatif à la famille linguistique amérindienne commune aux Iroquois, Hurons et Cherokees.
    • Preuve supplémentaire de cette influence de la sémantique générative, la monographie que Chafe a consacrée à l’onondaga (une langue iroquoienne ; […]) était initialement intitulée, nous apprend-il […], A Generative Semantic Sketch of Onondaga. — (Jean-Michel Fortis, «  De la grammaire générative à la linguistique cognitive : retour sur un basculement théorique », Histoire Épistémologie Langage, tome 34, fascicule 1, 2012, «  La linguistique cognitive : histoire et épistémologie », page 122)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]