ivre-mort

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : ivre mort

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de ivre et de mort.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin ivre-mort
\i.vʁə.mɔʁ\

ivres-morts
\i.vʁə.mɔʁ\
Féminin ivre-morte
\i.vʁə.mɔʁt\
ivres-mortes
\i.vʁə.mɔʁt\

ivre-mort \i.vʁə.mɔʁ\

  1. (Familier) Variante orthographique de ivre mort (« ivre au point d’avoir perdu toute conscience »).
    • Pendant plus de vingt ans, on l’a toujours vue ivre-morte. Les gosses avaient grandi… ils s’étaient mariés qu’elle ne dessoûlait pas. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • La comtesse de Glendall raconte que Georges IV était ivre-mort quand il débarqua. Cela n’empêcha pas la foule de le peloter et de l’appeler Sa Majesté Éthérée. — (Patrick Rafroidi, L’Irlande et le Romantisme, Publications de l’Université de Lille III, 1972, p. 52)
    • Au troisième stade, si le buveur y arrivait, c’était l’enivrement complet. L’homme tombait ivre-mort et rien au monde ne pouvait le tirer de son sommeil profond. — (Tutuuehitu, Le trésor des îles Marquises, Paris : Nouvelles Éditions Latines, 1977, p. 132)

Traductions[modifier le wikicode]

→ voir ivre mort