jaculatoire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin jaculatorius, « lancé, dardé », de jaculor.

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
jaculatoire jaculatoires
\ʒa.ky.la.twaʁ\

jaculatoire \ʒa.ky.la.twaʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Littéraire) Marqué par un jaillissement intérieur intense, exalté, lyrique.
    • Le sélectionneur national n’est pas homme à se laisser aller à des effusions sentimentales et encore moins à l’auto-satisfaction jaculatoire.  (Raouf KHALSI cité sur le site Ville de Tunis)
  2. (Religion) Qualifie une prière courte et fervente.
    • Gertrude en son logis avait un oratoire,
      un boudoir de dévote, où, pour se recueillir,
      elle allait saintement occuper son loisir,
      et faisait l’oraison qu’on dit jaculatoire.
      (Voltaire, L’Éducation d’une fille)
    • Nous devons manger en gémissant, répondit Pécuchet, car l’homme, par cette voie, a perdu son innocence, phrase qu’il avait lue dans le Manuel du séminariste, deux volumes in-12 empruntés à M. Jeufroy, et il buvait de l’eau de la Salette, se livrait, portes closes, à des oraisons jaculatoires, espérait entrer dans la confrérie de Saint-François. (Gustave Flaubert, Bouvard et Pécuchet, Lemerre, Paris, 1881)
    • Toute la vie de l'ermite est contenue dans cette tension vers Dieu, cette attention de l'âme orante pour la fidélité de laquelle les anciens moines d’Égypte avaient inventé l'oraison jaculatoire. (Nathalie Nabert, Les larmes, la nourriture, le silence, Éditions Beauchesne, 2001, p.110)
    • Et il buvait de l'eau de la Salette, se livrait portes closes à des oraisons jaculatoires, espérait entrer dans la confrérie de Saint-François. (Gustave Flaubert, Bouvard et Pécuchet, Éditions Gallimard, collection folio classique, 2006, p.332)
  3. (Vieilli) Qui jette ou projette.
    • Fontaine jaculatoire : fontaine qui lance un jet d’eau à grande hauteur par la force de la pression.

Prononciation[modifier]

Paronymes[modifier]

Références[modifier]