jaculatoire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin jaculatorius, « lancé, dardé », de jaculor.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
jaculatoire jaculatoires
\ʒa.ky.la.twaʁ\

jaculatoire \ʒa.ky.la.twaʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Littéraire) Marqué par un jaillissement intérieur intense, exalté, lyrique.
    • Le sélectionneur national n’est pas homme à se laisser aller à des effusions sentimentales et encore moins à l’auto-satisfaction jaculatoire. — (Raouf KHALSI cité sur le site Ville de Tunis)
  2. (Religion) Qualifie une prière courte et fervente.
    • Gertrude en son logis avait un oratoire,
      un boudoir de dévote, où, pour se recueillir,
      elle allait saintement occuper son loisir,
      et faisait l’oraison qu’on dit jaculatoire.
      — (Voltaire, L’Éducation d’une fille)
    • Nous devons manger en gémissant, répondit Pécuchet, car l’homme, par cette voie, a perdu son innocence, phrase qu’il avait lue dans le Manuel du séminariste, deux volumes in-12 empruntés à M. Jeufroy, et il buvait de l’eau de la Salette, se livrait, portes closes, à des oraisons jaculatoires, espérait entrer dans la confrérie de Saint-François. — (Gustave Flaubert, Bouvard et Pécuchet, Lemerre, Paris, 1881)
    • Toute la vie de l'ermite est contenue dans cette tension vers Dieu, cette attention de l'âme orante pour la fidélité de laquelle les anciens moines d’Égypte avaient inventé l'oraison jaculatoire. — (Nathalie Nabert, Les larmes, la nourriture, le silence, Éditions Beauchesne, 2001, p.110)
    • Et il buvait de l'eau de la Salette, se livrait portes closes à des oraisons jaculatoires, espérait entrer dans la confrérie de Saint-François. — (Gustave Flaubert, Bouvard et Pécuchet, Éditions Gallimard, collection folio classique, 2006, p.332)
  3. (Vieilli) Qui jette ou projette.
    • Fontaine jaculatoire : fontaine qui lance un jet d’eau à grande hauteur par la force de la pression.

Prononciation[modifier]

Paronymes[modifier]

Références[modifier]