jalouser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir jaloux

Verbe [modifier le wikicode]

jalouser \ʒa.lu.ze\ transitif ou pronominal réciproque 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se jalouser)

  1. Avoir de la jalousie contre quelqu’un.
    • Ici pareille incertitude; il était jalousé et sans doute haï de la plupart de ceux qu’il connaissait. — (Stendhal, Le rouge et le noir, 1830, réédition Gallimard, 2020, page 192)
    • Les farouches taureaux - dans les vallons du Doubs
      Quand ils le voient passer - jalousent ses épaules ;
      — (Eugène Vermersch, Courbet, dans Les Hommes du jour, première série, Madre, Paris, 1866, page 50)
    • Comme un roquet hargneux, qui jappe après la blouse,
      Et montre, en s’enfuyant, ses petits crocs aigus,
      La campagne imbécile, ô Paris, te jalouse
      Et t’insulte de loin, en serrant ses écus.
      — (Étienne Carjat, Les Versaillais, in La Commune, journal du soir, Paris, 3 mai 1871)
    • (Pronominal)François Cadet, un bel homme, un beau garçon dont les filles s'éprennent d'abord, pour qui elles se jalousent et se déchirent. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 31)
    • Jalouser ses concurrents. - On ne voit que trop souvent les gens de même métier se jalouser entre eux.

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]