japonophilie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de Japon avec le suffixe -philie.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
japonophilie japonophilies
\ʒa.pɔ.nɔ.fi.li\

japonophilie \ʒa.pɔ.nɔ.fi.li\ féminin

  1. Goût pour le Japon, les Japonais et leur culture.
    • Ce mélange de fascination et de peur, qui est le moteur d'une certaine « japonophilie », fut la grande chance de la Soka Gakkaï en Europe. Cette secte japonaise, dirigée par Daisaku Ikeda depuis le 3 mai 1960, est le pendant laïque de l'ordre des moines bouddhistes de l’obédience Nichiren Shoshu. — (Bruno Fouchereau, La Mafia des sectes: Du rapport de l'Assemblée nationale aux implications des multinationales, Levallois-Perret : chez Filipacchi, 1996, chap. 3, §. d)
    • Petit à petit, l’exotisme passe à l’orientalisme, puis à la « japonophilie », pour s'officialiser, en 1872, en « japonisme », « l'équivalent de la découverte d'un continent esthétique nouveau ». — (Hervé Beaumont, Les aventures d'Émile Guimet (1836-1918). Un industriel voyageur, éd. Arthaud, 2014, chap. 8)

Antonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]