jargonnage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
jargonnage jargonnages
\Prononciation ?\

jargonnage \Prononciation ?\ masculin

  1. Façon de parler confuse propre à un individu (idiolecte à distinguer d'un jargon, sociolecte, propre à un groupe social).
    • Cela se manifeste par un jargonnage qui est en train d'envahir la langue commune : ce n'est que flexibilité, sécurisation, traçabilité, audit, briefing et debriefing, portabilité, internalisation et externalisation, refinancement, restructuration, […]. , — (Dany-Robert Dufour, « Liberté » et « laisser-faire », dans Inventer avec l'enfant en CMPP, sous la direction de Tristan Garcia-Fons, Toulouse : éd. Éres, 2014)
    • Pas vraiment le profil supposé des spécialistes d’art contemporain, souvent suspectés de prétention et de «jargonnage». — (Jean-Marc Le Scouarnec, Annabelle Ténèze : l'art contemporain lui sourit, La Dépêche du Midi (www.ladepeche.fr), 12 juin 2016)
    • Pour aborder Ryckel, il faut avant tout aborder la question des groupes de pression qui en 1913 faisaient la pluie et le beau temps dans les jargonnages de ce qu'il était convenu d'appeler l'élite de la nation. — (Françoise Arnaud, 1914 : La première et la seule, la Belgique fait usage d'autos blindées, Société des Écrivains, 2014, vol. 1, p. 330)

Traductions[modifier le wikicode]