jet d’eau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de jet, d’ et eau.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
jet d’eau jets d’eau
\ʒɛ do\
Un jet d’eau (1).

jet d’eau \ʒɛ do\ masculin

  1. (Jardinage) Filet ou gerbe qui jaillit d'une fontaine et retombe dans un bassin.
    • C’est, dans un département lointain, une petite propriété que ne décore aucune boule en verre, et où l’œil le mieux exercé ne saurait rencontrer le moindre kiosque japonais, ni le prétentieux bassin de rocailles avec son amour nu en plâtre et son impudique jet d’eau qui retombe. — (Octave Mirbeau, Ma chaumière, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
  2. (Architecture) (Menuiserie) Pièce rapportée ou non sur la traverse des châssis de portes et fenêtres, pour rejeter l’eau vers l'extérieur.
    • Le problème de l’infiltration des eaux de pluie dans la partie basse de la fenêtre fut résolu par la présence d'un jet d’eau au bas du bâti ouvrant et d’un rejingot dans la maçonnerie, le bâti dormant étant lui aussi doté d'un jet d’eau et d’une gouttière d'où l'eau de condensation s’échappait par le tube de buée. — (Jacques Fréal, L’architecture paysanne en France: la maison, p.300, Serg, 1977)
  3. (Par extension) Nom du rabot servant à faire cette pièce en bois sur les fenêtres.
  4. (Usinage) Technique de découpe de matière avec un filet d'eau à très haute pression. Cette technique limite la production de poussière.

Traductions[modifier le wikicode]