juiverie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot composé de juif, juive et -erie.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
juiverie juiveries
\ʒɥi.vʁi\

juiverie \ʒɥi.vʁi\ féminin

  1. (Désuet) Quartier d’une ville habité par les Juifs.
    • C’est ainsi que, le 21 adar 4996 (1236), un pêcheur chrétien étant mort des coups que lui avait portés un juif au cours d’une rixe, la foule envahit la juiverie vicomtale, avec l’intention de la mettre à sac. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. (Vieilli) (Péjoratif) Marché usuraire. Note : Le terme a une forte connotation antisémite.
  3. (Péjoratif) La société juive.
    • Il y avait là, en un groupe tumultueux, toute une juiverie malpropre, de grasses faces luisantes, des profils desséchés d’oiseaux voraces, une extraordinaire réunion de nez typiques, rapprochés les uns des autres, ainsi que sur une proie, s’acharnant au milieu de cris gutturaux, et comme près de se dévorer entre eux. — (Émile Zola, L'Argent, 1891.)
  4. (Péjoratif) Terme de mépris pour un groupe de gens, sans qu'ils soient particulièrement juifs.
    • […] il finit par comprendre que c’étaient là de ces rôdeurs qui suivaient les armées allemandes, des détrousseurs de cadavres, toute une basse juiverie de proie, venue à la suite de l’invasion. — (Émile Zola, La Débâcle, 1892.)

Synonymes[modifier le wikicode]

Quartier habité par les juifs :

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • juiverie sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]