justicier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De justice.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin justicier
\ʒys.ti.sje\

justiciers
\ʒys.ti.sje\
Féminin justicière
\ʒys.ti.sjɛʁ\
justicières
\ʒys.ti.sjɛʁ\

justicier \ʒys.ti.sje\ masculin

  1. Celui qui aime à rendre, à faire justice.
    • Saint Louis était grand justicier.
  2. Personne qui avait droit de justice en quelque lieu.
    • Haut justicier.
  3. (Par extension) Celui qui s’octroie le droit de rendre la justice.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin justicier
\ʒys.ti.sje\

justiciers
\ʒys.ti.sje\
Féminin justicière
\ʒys.ti.sjɛʁ\
justicières
\ʒys.ti.sjɛʁ\

justicier \ʒys.ti.sje\ masculin

  1. Celui qui avait droit de justice en quelque lieu.
    • Il en était seigneur justicier.

Verbe [modifier le wikicode]

justicier \ʒys.ti.sje\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Vieilli) Punir quelqu’un d’une peine en exécution d’une sentence ou d’un arrêt.
    • Par ailleurs, les deux bourreaux, chargés de justicier le protagoniste sont seulement de vieux acteurs subalternes, donc artistes eux aussi, mais uniquement interprètes, pâles, gras et répugnants, incapables de répondre à aucune question. — (Guido Crespi, Kafka humoriste, page 107, éditions Shakespeare and company, Brescia, 1984, traduction de l’auteur)

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien occitan[modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

justicier masculin

  1. Justicier, juge.

Références[modifier le wikicode]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844