kaf

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : kāf, ḳaf

Conventions internationales[modifier le wikicode]

Symbole [modifier le wikicode]

kaf

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du katso.

Références[modifier le wikicode]

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
kaf kafs
\kaf\
כ כ
Deux kafs.
ך ך
Deux kafs finaux.

kaf masculin

  1. כ (forme finale ך), onzième lettre des alphabets phénicien et hébreu.
  2. Nom de la vingt-et-unième lettre de l’alphabet arabe (\q\ Isolée , initiale , médiale , finale ‍ﻖ).

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

(Lettre arabe) :
(Lettre phénicienne et hébreu) :
Précédé
de youd
Alphabet hébreu Suivi
de lamèd

Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • kaf sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Créole réunionnais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Probablement du mot arabe كافر, cafir (« incroyant ») (cf: Cafre, article Wikipédia).

Nom commun [modifier le wikicode]

kaf \kaf\ masculin

  1. Cafre.

Références[modifier le wikicode]

  • Cet article comporte des éléments adaptés ou copiés de l’article de Wikipédia en français : créole réunionnais, sous licence CC-BY-SA.

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

kaf \Prononciation ?\ neutre

  1. Balle (du blé).

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 86,6 % des Flamands,
  • 91,1 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]