kakemphaton

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du grec ancien κακεμφάτον, kakempháton, substantivation du grec ancien κακεμφάτος, kakemphátos (« malsonnant, inconvenant, vulgaire »), du grec ancien κακός, kakós (« mauvais, mal ») et du grec ancien ἐμφαίνω, emphaínô (« paraître, montrer »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
kakemphaton kakemphatons
\ka.kɑ̃.fa.tɔ̃\

kakemphaton \ka.kɑ̃.fa.tɔ̃\ masculin

  1. Jeu de mots (fondé sur l’homonymie et la polysémie), souvent un calembour ou apparenté, réalisé involontairement ou par jeu.
    • « Je suis romaine hélas, puisque mon époux l’est. » est un kakemphaton écrit par Corneille pour Horace : on entend en effet poulet à la fin du vers. [1]
    • Boby Lapointe était un fertile producteur de kakemphatons. Par exemple :
      Mon père est marinier
      Dans cette péniche
      Ma mère dit la paix niche
      Dans ce mari niais.
      — (Boby Lapointe, extrait de la chanson Mon père et ses verres, 1975)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]