kallawaya

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Kallawaya

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
kallawaya
\ka.la.wa.ja\

kallawaya \ka.la.wa.ja\ masculin

  1. Langue amérindienne parlée en Bolivie et au Pérou, proche du quechua et du puquina. Elle est langue officielle en Bolivie. Elle est parlée par les Kallawayas.
    • La langue était certainement le pukina alors que le kallawaya, utilisé par les guérisseurs, serait un langage artificiel élaboré tardivement. — (France Marie Renard-Casevitz, Thierry Saignes, A. C. Taylor. L’Inca, l’Espagnol et les sauvages : rapports entre les sociétés amazoniennes et andines du XVe au XVIIe siècle, Éditions Recherche sur les civilisations, 1986, page 111)

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

kallawaya \ka.la.wa.ja\

  1. Relatif à la langue kallawaya ou aux Kallawaya.
    • Les matériaux primaires sur les pratiques médicinales et magiques des guérisseurs itinérants kallawaya du Nord-Est bolivien, remarquable catalogue de quelque mille produits minéraux, végétaux, animaux et amulettes utilisés dans les thérapies, ont été publiés en 1984, et une version espagnole parut en Bolivie en 1987. — (Académie des sciences d'outre-mer, Hommes et destins: dictionnaire biographique d'outre-mer, Publications de l'Académie des sciences d'outre-mer, 1975, page 227)

Voir aussi[modifier le wikicode]

Espagnol[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

kallawaya \ka.ʎa.’wa.ja\ masculin

  1. Langue kallawaya.
    • El kallawaya es una lengua o más bien una variedad lingüística hablada por un grupo de herbolarios-curanderos ambulantes de Charazani, provincia de Bautista Saavedra, departamento de La Paz. — (Pieter Muysken, « Kallawaya » dans Lenguas de Bolivia : Ámbito andino, Plural editores, 2009, page 147)