kamishibaï

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Années 1960) Du japonais 紙芝居, kamishibai, lui-même composé de , kami (« papier ») et de 芝居, shibai (« pièce de théâtre »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
kamishibaï kamishibaïs
\ka.mi.ʃi.baj\

kamishibaï \ka.mi.ʃi.baj\ masculin

  1. Genre narratif d’origine japonaise où un conteur raconte une histoire en faisant défiler des illustrations devant les spectateurs (principalement enfants), chaque image présentant un épisode du récit, dont le verso est réservé au texte, très lisible, avec une vignette reproduisant le dessin vu par les spectateurs.
    • Durant un après-midi, un conteur nous a rendu visite avec son kamishibaï (théâtre d’images japonais). Plus de 70 enfants se sont laissé emporter par la magie de ses histoires. — (Conseil communal de la Ville de Neuchâtel, Bibliothèques et musées, 1989, p. 42)
    • Le kamishibaï, appelé aussi théâtre d’images, est une technique narrative d’origine japonaise qui s’appuie sur des images de grand format (A3 minimum) défilant dans un castelet en bois à 3 portes, appelé butaï. — (Le kamishibaï, théâtre d’images, dans La Classe maternelle, no 206, février 2012)
    • Le kamishibaï est une technique de contage japonaise qui fait défiler des planches illustrées dans un petit théâtre. C’est un outil pédagogique d’une grande richesse. Il est utile pour l’alphabétisation, la lecture de l’image, l’apprentissage de la lecture à haute voix, la création et l’écriture d’histoires par les enfants. — (Clélie Riat et Melody del Nin, Kamishibaïs, La Haute Ecole Pédagogique BEJUNE, 2012)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]