kapokier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Dérivé de kapok avec le suffixe -ier.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
kapokier kapokiers
\ka.pɔ.kje\

kapokier \ka.pɔ.kje\ masculin

  1. (Botanique) (Guyane) (Rwanda) Nom donné à deux genres d'arbres de la famille des bombacacées, comprenant en tout environ une quinzaine d'espèces d'Amérique tropicale (genre Ceiba) et des régions tropicales et subtropicales d'Afrique et d'Asie du Sud-Est (genres Bombax et Ceiba), pouvant atteindre 70 m de hauteur, et qui fournissent une fibre très prisée, le kapok, un excellent bois d'œuvre, ainsi que des dérivés alimentaires et médicinaux.
    • Le kapokier est un arbre sacré pour les mayas, qu'ils appellaient le yaxché. Le kapokier fournit le kapok, une fibre contenue dans le fruit qui a la propriété de rester imperméable. Cette fibre fut utilisée pour la confection des gilets de sauvetages. Les graines fournissent une huile comestible et utilisée également pour l'éclairage et permettent de confectionner du savon.
    • Dans la zone équatoriale, le kapokier garde ses feuilles toute l’année. — (Marcel van den Abeele, Réné Vandenput, Belgium. Ministère des affaires africaines. Direction de l’agriculture, des forêts et de l’élevage, Les principales cultures du Congo belge, 1956)
    • Les forêts de production : il s’agit des gommeraies du Manga et des kapokiers du cercle de Dosso. — (Idrissa Kimba, Le Niger: État et démocratie, 2001)

Synonymes[modifier le wikicode]

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • kapokier sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg