kee

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : kée, k’ee

Estonien[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

kee \Prononciation ?\

  1. Collier.

Flamand occidental[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Le mot « zundage » sur une affiche du début du XXe.

kee \Prononciation ?\ féminin

  1. (Furnois) Fois.
    • De menschen vragen nog e kee dat ’t Sasje-Kermesse zou zin, ewê me gon ’t nog e kee doen. — (Affiche d’annonce de la Sasje-Kermesse, Furnes)
      Les gens demandent encore une fois que la Sasje-Kermesse soit organisée, et bien nous allons la faire une nouvelle fois.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Luxembourgeois[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif indéfini [modifier le wikicode]

kee \Prononciation ?\

  1. (Dans une proposition positive) Aucun, aucune.
    • Dat as kee Schauspill fir e jonge Mënsch ! — (Lucien Czuga, De Superjhemp — Lescht Chance fir Luxusbuerg (tome 14), 2000, page 36)
      Ce n’est pas un spectacle pour un jeune homme !

Murut serudung[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du proto-paitanique.

Pronom personnel [modifier le wikicode]

kee \Prononciation ?\

  1. Pronom exclusif à la première personne du pluriel.

Références[modifier le wikicode]

  • Jason William Lobel, 2013, Southwest Sabah Revisited, Oceanic Linguistics, 52