kiosque à journaux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution nominale[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
kiosque à journaux kiosques à journaux
\kjɔs.k‿a.ʒuʁ.no\

kiosque à journaux \kjɔs.k‿a.ʒuʁ.no\ masculin

  1. (Mobilier urbain) (mi-XIXe siècle) édicule de rue, à l’origine en forme de petit kiosque, servant de présentoir pour le commerce de la presse, fermé la nuit par des volets en bois ou en métal
    • Plus bas, à l’angle de l’avenue de Friedland et de l’avenue Hoche, un nuage de fumée environne rapidement un kiosque à journaux. (Florence Aubenas et François Came, « Moins d’un mois après l’attentat meurtrier dans le RER à Saint-Michel, un nouvel attentat à la bombe fait dix-sept bléssés palce de l’Étoile », Libération.fr, 18 aout 1995)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]