koulak

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du russe кулак, koulak (« poing », c’est-à-dire « fermement tenu en la main »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
koulak koulaks
\ku.lak\

koulak \ku.lak\ masculin

  1. (Histoire) Paysan aisé dans la Russie tsariste et post-tsariste.
    • La collectivisation stalinienne de la propriété privée des koulaks au profit des kolkhozes a entraîné la déportation, l’incarcération voire la mort de cinq millions de paysans, particulièrement en Ukraine.
    • Le vieux village avec son église bien en évidence, avec les belles maisons du chef de la police, du pope et du koulak, au premier plan ; et ses isbas à demi écroulées, au plan arrière, ce village-là, commence à disparaître. (Staline, cité par Henri Barbusse, Staline : Un monde nouveau vu à travers un homme, ch. VI, Ernest Flammarion, Paris, 1935, p. 259-260)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]