kouligane

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Francisation du russe хулиган (« voyou, vaurien, jeune opposant au régime soviétique »), lui même issu de l’anglais hooligan (1898). → voir hooligan

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
kouligane kouliganes
\?.li.ɡɑ̃\

kouligane \?.li.ɡɑ̃\ masculin

  1. (Russie) (Rare) Variante orthographique de khouligan
    • Là-dessus, ils se lancèrent dans des histoires de kouliganes, brigands des rues qui, depuis les derniers troubles politiques, avaient envahi Saint-Pétersbourg, et dont on ne pouvait se débarrasser qu’avec un geste généreux.— (Gaston Leroux, Rouletabille chez le Tsar, 1913.)
    • On parle des grands fléaux, comme la tuberculose, l’avarie, qui déciment la France, qui déterminent sa dégénérescence. Mais le plus grand de tous, celui qui leur livre la clef de la maison et qui leur permet d’y tout saccager, comme des kouliganes au cours d'une pogrome, c'est incontestablement l’alcoolisme. — (Le Matin : derniers télégrammes de la nuit , 1906.)
    • À Moscou, les perquisitions continuent dans la ville et dans le district. Cinq médecins du zemstvo ont été arrêtés. Tous les mendiants et les kouliganes seront expulsés hors de Moscou.— (La Lanterne : journal politique quotidien, 1906.)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]