lâcher

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(XIVe siècle) De l'ancien français lascher (XIIIe siècle) « lâcher ; délier, libérer d'un vœu », plus tôt laschier (1080, Chanson de Roland), qui remonte au latin populaire *lassicare, forme dissimulée de *laxicare, fréquentatif du latin laxare « détendre, (re)lâcher, desserrer ; se détendre », d'où laisser ainsi que les formations savantes laxatif, laxiste et relax en français.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

lâcher \lɑ.ʃe\ ou \la.ʃe\ transitif ou intransitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : se lâcher)

  1. Détendre, desserrer quelque chose.
    • Cette corde est trop tendue, lâchez-la un peu.
    • Il faut lâcher ce corset qui est trop serré.
    • Lâcher un cordon.
    • Les cordes de cette harpe se sont lâchées.
    • Prenez garde que la corde ne lâche.
    • Lâcher le robinet d’une fontaine, le tourner de manière que l’eau s’échappe.
  2. (Figuré) Libérer.
    • Lâcher la bride, la main à un cheval, lui tenir la bride moins courte pour le laisser ou le faire courir.
    • Lâcher la bride à ses passions, s’y abandonner entièrement.
    • (Jeu de cartes) Lâcher la main, la laisser aller à un autre, quoiqu’on ait de quoi la lever.
  3. (Figuré) Céder de ses prétentions, diminuer du prix qu’on demandait d’une chose.
    • Lâcher pied, reculer, s’enfuir.
    • N’allez pas lâcher pied dans cette occasion : tenez ferme.
  4. Laisser aller, laisser échapper.
    • Il tenait cela dans ses mains, il l’a lâché.
    • Lâcher un prisonnier.
    • Lâcher un oiseau.
    • Lâcher sa proie.
    • Lâcher un âne dans un pré.
    • Lâcher les chiens, les laisser courir après la bête.
    • Lâcher une laisse de lévriers.
    • Lâcher l’autour, l’épervier, etc., le laisser partir.
    • Lâcher des pigeons, donner l’essor à des pigeons voyageurs.
    • Lâcher une parole, lâcher un mot, dire inconsidérément quelque chose qui peut nuire ou déplaire.
    • Il lâcha un mot qui fit une grande impression.
    • Le grand mot est lâché, Le mot qu’on retenait est enfin échappé.
  5. (Par extension) Péter.
    • Bon sang, ça pue ! Il y en a un qui a lâché.
  6. (Figuré) Envoyer.
    • Lâcher une personne après une autre, sur une autre, la mettre à sa poursuite, pour l’inquiéter, pour la tourmenter, ou pour l’amener à faire quelque chose qu’on désire.
    • Lâcher les huissiers après un débiteur, sur un débiteur, leur donner charge de faire contre lui des actes de leur ministère.
  7. Ouvrir.
    • Lâcher la bonde d’un étang, lâcher une écluse, lever la bonde d’un étang, lever la vanne d’une écluse.
    • Lâcher les eaux.
  8. (Figuré) Tirer.
    • Lâcher un coup de fusil, un coup de revolver, un coup de canon.
    • Le vaisseau lâcha une bordée.
  9. (Québec)
    • Lâcher un cri : pousser un cri
  10. (Pronominal) Cesser de se contrôler ou se contrôler moins, notamment se donner la liberté de transgresser les normes de comportements.
  11. (Pronominal) Tenir des propos impolis, offensants, indiscrets, indécents.
    • Il se repentit de s’être tant lâché devant eux.
    • Se lâcher en propos imprudents, en propos injurieux contre quelqu’un.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
lâcher lâchers
\la.ʃe\
ou \lɑ.ʃe\

lâcher \la.ʃe\ ou \lɑ.ʃe\ masculin

  1. Action de lâcher, lâchage.
    • Un lâcher de pigeons, un lâcher de ballons.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]