légitimer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Dérivé de légitime et -er.

Verbe [modifier le wikicode]

légitimer \le.ʒi.ti.me\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Rendre légitime un enfant naturel.
    • Son mariage a légitimé deux enfants qu’il avait eus auparavant.
    • Ce prince fit légitimer deux de ses enfants naturels.
    • Les enfants légitimés par le mariage subséquent auront les mêmes droits que s'ils étaient nés de ce mariage. — (Code civil des Français, Livre Premier - Des Personnes, Titre VII - De la paternité et de la filiation)
  2. Faire reconnaître pour authentique et juridique.
    • Il a fait légitimer ses pouvoirs.
  3. Justifier, rendre excusable.
    • La dureté des parents ne légitime point les torts des enfants.
    • — Ce type n’est rien pour moi. Je t’attendais. Il faut avoir les idées larges, tu me l’as dit toi-même. (...)
      — Oui, avait-il ricané, mais quand une fille, en amour, parle de largeur d’esprit, c’est pour légitimer celle de ce que je pense.
      — (Hervé Bazin, La Tête contre les murs, 1949, Le livre de poche, éd. 1964, p. 244)
    • Mais Muhammad est perplexe : comment épouser la femme de son fils adoptif? Comme à chaque fois, l'ange Gabriel — celui qui révèle les versets du Coran — légitime ses désirs : le Prophète n'est le père de personne, dit le Ciel. — (Vincent Remy, Opprimer, c'est sacré, Télérama n°3460, mai 2016)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]