léguer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin legare (léguer), qui est le dénominatif de legem (loi). Il signifie, pour les personnes, la dénomination d’« envoyé par une loi », et pour les choses, les transmissions testamentaires, lesquelles originairement, en droit romain, avaient aussi lieu par une loi (testamentum calatis comitiis).[1]

Verbe[modifier]

léguer \le.ɡe\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Donner par testament ou par autre acte de dernière volonté.
    • Comme tous les édifices de cette époque, le château des comtes de Montgommery ne présentait aucune régularité. Les pères l’avaient légué à leurs fils, et chaque propriétaire avait, selon son caprice ou son besoin, ajouté quelque chose au géant de pierre. (Alexandre Dumas, Les Deux Diane, 1847, chap.1)
  2. (Figuré) Transmettre.
    • Les types de maisons qu'on verra décrits plus loin nous ont été légués par le XIXe siècle, et même par le XVIIIe. Mais il serait faux de croire à l’immuabilité de l’habitat à travers les âges pour un pays donné. (Octave Guelliot, Villages et maison des Ardennes, dans la Revue de folklore français et de folklore colonial, Librairie Larose, 1937, vol. 8,, p. 108)
    • Il a légué son talent, sa probité, son courage à son fils.

Traductions[modifier]

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]