lépreux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin lépreux
\le.pʁø\
Féminin lépreuse
\le.pʁøz\
lépreuses
\le.pʁøz\

lépreux \le.pʁø\

  1. Qui est atteint de la lèpre.
    • Un homme lépreux.
    • Une femme lépreuse.
  2. (Figuré) Qui présente des dégradations qui font penser aux taches de la lèpre, en parlant d’un mur, d’un bâtiment, etc.
    • Et il vit la splendeur de ce pays, la lumière seule, triomphante, vivifiant la plaine, le sol lépreux, en détruisant à chaque instant la monotonie… — (Isabelle Eberhardt, Le Major, 1903)
    • On accède au nid d'aigle des Katener par une cage d'escalier qui m'évoque étrangement celle de la rue Ferdinand-Duval. Étroite, lépreuse, odoriférante. — (Philippe Delaroche, Caïn et Abel avaient un frère, Éditions de l'Olivier / Le Seuil, 2000, p. 252)

Traductions[modifier]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin lépreux
\le.pʁø\
Féminin lépreuse
\le.pʁøz\
lépreuses
\le.pʁøz\

lépreux \le.pʁø\ masculin

  1. (Par substantivation) Personne atteinte de la lèpre.
    • Des mendiants, parmi lesquels on remarque un assez grand nombre de lépreux, reconnaissables à leurs visages voilés et ombragés d'immenses chapeaux en feuilles de palmier nain, bordent la route, et le Sultan leur fait faire l'aumône. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 153)
    • S’il y eut de juifs massacrés au Puy, […] : c’est parce qu’à cette époque la légende s’était répandue que les juifs, de concert avec les lépreux, empoisonnaient les puits. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]