lésinerie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de lésine avec le suffixe -erie.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
lésinerie lésineries
\le.zin.ʁi\

lésinerie \le.zin.ʁi\ féminin

  1. Acte de lésine, avarice.
    • Sois libéral dans tes offres, Isaac, et n’épargne pas ta bourse pour l’amour de ta fille ; crois-moi, l’or que tes lésineries t’empêcheront de donner dans l’intérêt de son sort te causera autant d’angoisses dans l’avenir que si on te le versait fondu dans le gosier. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  2. Vice de caractère qui porte à lésiner.
    • La Grande-Bretagne prise, semblait-il, d’un accès de lésinerie, tergiversait et discutait avec l’impérial Butteridge pour l’acquisition de son secret. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 127 de l’éd. de 1921)
    • La morte qui, par une vie de privations, de lésinerie et d'avarice, était parvenue à épargner un solide pécule, avait le jour même retiré de la banque cette petite fortune se montant à douze mille livres, pour la déposer dans son coffre-fort personnel. — (Jean Ray, Harry Dickson, La Bande de l'araignée, 1932)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]