l’homme est un loup pour l’homme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

La phrase fait référence à la réputation de cruauté qu’a le loup.
Phrase inventée par Plaute (en latin : « homo homini lupus ») dans sa pièce Asinaria en 212 avant J.-C.

Locution-phrase [modifier le wikicode]

l’homme est un loup pour l’homme \l‿ɔm ɛ.t‿œ̃ lu puʁ l‿ɔm\

  1. (Philosophie) L’homme est souvent porté à nuire à son semblable.
    • A travers les niveaux hiérarchiques, de force ou de fortune, de savoir ou d’expertise, les supérieurs, en effet, examinent, sous eux, quelques troupeaux vagues, où l’homme est un loup pour l’homme, bête malfaisante, pendant que ceux-ci supplient, vers le haut, l’homme dieu pour l’homme, fétiche de leur survie : dans les deux cas, nul ne pense que les hommes sont des hommes pour les hommes. — (Michel Authier, Pierre Lévy, Les arbres de connaissances, La Découverte, Paris, 1996, page 10)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]