labadens

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Tiré d'une comédie L’affaire de la rue de Lourcine (1857) d’Eugène Labiche où l’action démarre à un banquet d’anciens élèves de l’institution Labadens.

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
labadens
\la.ba.dɑ̃\
ou \la.ba.dɑ̃s\

labadens \Prononciation ?\ masculin invariable

  1. Condisciple, camarade de classe.
    • Dans sa classe, il y a au moins quatre élèves mieux titrés que lui. Il obtient son baccalauréat ès lettres (complet) à cette date ainsi que dix autres de ses labadens. — (Gilles Picq, Laurent Tailhade ou de la provocation considérée comme un art de vivre, Éditeur Maisonneuve et Larose, 2001)
    • Mais les demoiselles Bloch et leur frères rougirent jusqu’aux oreilles tant ils furent impressionnés quand Bloch père pour se montrer royal jusqu’au bout envers les deux «labadens» de son fils, donna l’ordre d’apporter du champagne… — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu : À l'ombre des jeunes filles en fleurs, Éditeur Gallimard)
    • J'avais pour familiers Voltaire et Corneille ; comment un écrivain vivant eût-il refusé mon amitié ?… Aujourd'hui encore, ce vice mineur me reste, la familiarité. Je les traite en Labadens, ces illustres défunts ; sur Baudelaire, sur Flaubert je m'exprime sans détours… — (Sartre, Les Mots, Éditeur Gallimard)

Traductions[modifier le wikicode]