lais

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : laïs, Laïs

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Nom 1) (Date à préciser) De l’ancien français lais, ancien déverbal de laisser.

Nom commun [modifier]

Singulier et pluriel
lais
\lɛ\

lais \lɛ\ masculin singulier et pluriel identiques

  1. (Eaux et Forêts) Jeune baliveau de l’âge du bois, qu’on laisse quand on coupe le taillis, afin qu’il vienne en haute futaie.
  2. (Droit) Atterrissement, alluvion, ce que la mer ou une rivière donne d’accroissement à un terrain.
    • Les lais d’une rivière, de la mer.

Forme d’adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin lai
\lɛ\
lais
\lɛ\
Féminin laie
\lɛ\
laies
\lɛ\

lais \lɛ\

  1. Masculin pluriel de lai.

Forme de nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
lai lais
\lɛ\

lais \lɛ\ masculin

  1. Pluriel de lai.

Homophones[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anagrammes[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Déverbal de laissier.

Nom commun [modifier]

lais \Prononciation ?\ masculin

  1. Lais, ce qui est laissé ou donné par testament.
  2. Lais, ce qui est laissé par une rivière, alluvion.
  3. Fiente, déjection.

Variantes[modifier]

Synonymes[modifier]

Anagrammes[modifier]


Références[modifier]

Ancien occitan[modifier]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun 1 [modifier]

lais masculin

  1. Lamentation, plainte, gémissement.

Nom commun 2[modifier]

lais masculin

  1. (Poésie) Lai, sorte de poésie.
  2. Son, résonnement, cri.

Variantes[modifier]

Anagrammes[modifier]


Références[modifier]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

Références[modifier]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844